Informations émanant de l’Inspection générale ou régionale d'Histoire-Géographie


Inspection pédagogique régionale de l'Académie de Toulouse

 

 

Consultation nouveaux programmes de collège

img5

Chers collègues Le Conseil supérieur des programmes a rendu publics le 9 avril 2015 ses projets de programmes pour l’école et le collège (cycles 2-3-4). La ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche a souhaité engager une large consultation du 11 mai au 12 juin 2015 afin de recueillir les réactions et les suggestions de la communauté pédagogique et éducative. Vous êtes invités à vous exprimer via un questionnaire individuel en ligne, accessible depuis un espace dédié d’éduscol à l'adresse suivante : http://eduscol.education.fr/consultations-2014-2015/events/college

Lire la suite...

Lettre 09  janvier 2015

 

Chers collègues,

Attentat contre Charlie Hebdo. Face aux événements dramatiques de ces derniers jours, nous savons que vous êtes très nombreux à avoir immédiatement accompagné vos élèves dans des réflexions nécessaires.  Lire la suite...

Consultation sur les projets de programmes d’enseignement moral et civique Nous attirons votre attention sur le lancement, par la DGESCO, de la consultation sur les projets de programmes d’enseignement moral et civique. Tous les personnels qui le souhaitent peuvent exprimer leur avis sur les. Lire la suite...

 

Lettre janvier 2015

 

Chers collègues,

Avec ce premier message de janvier, nous vous formulons tout d’abord nos meilleurs vœux professionnels et personnels pour cette nouvelle année 2015. Vous trouverez quelques informations récentes que nous souhaitons porter à votre connaissance... lire la suite...

 

Lettre de rentrée 2014

 

Chers collègues,
C’est avec grand plaisir que nous vous retrouvons en cette période de rentrée scolaire. Nous souhaitons la bienvenue dans notre académie aux professeurs nouvellement affectés ainsi qu’aux professeurs stagiaires et contractuels. Que cette nouvelle année scolaire soit pour tous, professeurs et élèves, synonyme de réussite et de satisfaction. Lire la suite...

 

Lettres Eurêk@de l'Inspection

 

Lettre Eurêka-janvier 2015

...
Lettre Eurêk@-28 sept. 2014
Lettre Eurêk@-20 sept. 2014
Lettre Eurêk@-sept. 2014
Lettre Eurêk@-mai 2014
Lettre Eurêk@-mars 2014
Lettre Eurêk@-février 2014

 

visuel_70e_anniversaire

       

Charte de la laïcité à l'École

Label centenaire
École numérique

 

 education.gouv.fr

 

 27 mai - "Journée nationale de la Résistance" Le 19 juillet 2013, l'Assemblée nationale a adopté, à l'unanimité, une proposition de loi émanant du Sénat instaurant le 27 mai comme Journée nationale de la Résistance. Cette date a été choisie en référence à la première réunion du Conseil national de la Résistance (CNR), présidée par Jean Moulin, qui s'est déroulée le 27 mai 1943. À cette occasion, furent réunis, dans un même lieu, au cœur de Paris occupé, les représentants des principaux mouvements de résistance français ainsi que des principaux partis politiques et syndicats existant avant la guerre. Ensemble, ils allaient œuvrer à coordonner l'action de la Résistance et, dans la perspective de la libération du territoire national, à préparer la refondation de la République... Lire la suite...


La libération des camps nazis, le retour des déportés et la découverte de l'univers concentrationnaire

Pour l'année 2014-2015, le jury national du concours national de la Résistance et de la Déportation a arrêté le thème suivant : « La libération des camps nazis, le retour des déportés et la découverte de l'univers concentrationnaire ». Pour cette prochaine session du concours, la Fondation pour la Mémoire de la Déportation a été chargée de l'élaboration d’un document pédagogique. Il sera accessible au public dans le courant du mois d'octobre 2014. Pour plus d'informations à ce sujet, on pourra consulter le site Éduscol : http://eduscol.education.fr/cnrd. Le réseau Canopé a la responsabilité de réaliser un espace dédié au concours sur Internet. Ce portail est destiné à référencer les informations officielles, les ressources et les outils pédagogiques utiles aux candidats. Il est accessible à l'adresse suivante : http://www.cndp.fr/cnrd.

 

 La libération du territoire et le retour à la République

 

 

 

Le BO n° 22 du 30 mai 2013 présente le nouveau thème du CNRD. Le concours national de la Résistance et de la déportation a pour objectif de perpétuer chez les jeunes français la mémoire de la Résistance et de la déportation afin de leur permettre de s'en inspirer et d'en tirer des leçons civiques dans leur vie d'aujourd'hui.

Pour l'année 2013-2014, le jury national a arrêté le thème suivant : « La libération du territoire et le retour à la République »

Les enseignants seront particulièrement attentifs aux commémorations de ces événements qui auront lieu dans leur département lors de l'année scolaire.

On pourra se référer, comme chaque année, au document pédagogique élaboré par l'une des fondations de mémoire partenaire du concours. Pour la session 2013-2014 du concours, la Fondation de la Résistance a été chargée de l'élaboration de ce document. Il sera accessible au public dans le courant du mois d'octobre 2013. Pour plus d'informations à ce sujet, on pourra consulter le site éduscol : http://eduscol.education.fr/cnrd.

Le ministère de l'éducation nationale a chargé le Centre national de documentation pédagogique (CNDP) de réaliser un espace dédié au concours sur internet. Ce portail est destiné à référencer les informations officielles, les ressources et les outils pédagogiques utiles aux candidats. Il est accessible à l'adresse suivante : http://www.cndp.fr/cnrd.


Marie-Christine Roques
Thierry Duclerc
IA-IPR Histoire-géographie


Programmes d'histoire et géographie de la série S

 
Les programmes d'histoire et géographie de la série S sont publiés au BO n° 8 du 21 février 2013  :

Cycle terminal de la série scientifique -
Programme de l'enseignement d'histoire-géographie arrêté du 7-1-2013 - J.O. du 23-1-2013 (NOR MENE1300396A)


Marie-Christine Roques
Thierry Duclerc 
IA-IPR

Les croquis et schémas pour la session anticipée 2013 pourront porter sur les questions qui suivent. Cette liste a été  communiquée par l'Inspection générale.

Les  parties de programme suivantes pourront être l’objet d’un sujet de croquis :
« Potentialités et contraintes du territoire français (ultramarin compris) »
« Mouvements de population, urbanisation, métropolisation »
« Dynamiques de localisation des activités et mondialisation »
« La connexion inégale du territoire français à l’Europe et au monde par les réseaux de transport et le numérique »
« Disparités et inégalités socio-spatiales dans l’UE »
« Une façade maritime mondiale : la Northern Range ».

 

Les parties de programme  suivantes pourront être l’objet d’un sujet de schéma :
« La région où est situé le lycée »
« Un territoire de l’innovation »
« Roissy : plate-forme multimodale et hub mondial »
« Le développement d’un territoire ultramarin : entre Union européenne et aire régionale »
« Paris, ville mondiale ».


Les IA-IPR
Marie-Christine Roques
Thierry Duclerc


L'inspection générale communique la liste des allègements des programmes d'histoire et géographie de 1ère S


1° HISTOIRE


« Dans la colonne intitulée « questions » du thème 3  de la partie « histoire », les mots « La fin des totalitarismes.» sont remplacés par les mots « la fin des régimes totalitaires. »

Dans la colonne intitulée « mise en oeuvre » du thème 3  de la partie « histoire », les mots « Les totalitarismes face aux démocraties dans les années 1930. » sont supprimés.

Dans la colonne intitulée « mise en oeuvre » du thème 3  de la partie « histoire », les mots « La sortie progressive du totalitarisme en URSS : Khrouchtchev, la déstalinisation et ses limites ; Gorbatchev, de la Glasnost à la disparition de l’URSS.» sont remplacés par les mots « Gorbatchev et la fin de l’URSS. »

Dans la colonne intitulée « mise en oeuvre » du thème 4  de la partie « histoire », les mots « - Le partage colonial de l’Afrique à la fin du XIXe siècle » et les mots « Deux études : - La fin de l’empire des Indes.» sont supprimés.

 

2° GEOGRAPHIE


Dans la colonne intitulée « mise en oeuvre » du thème 2  de la partie « géographie », les mots « - Les espaces de production agricole en lien avec les marchés européens et mondiaux.» sont supprimés.

Dans la colonne intitulée « mise en oeuvre » du thème 3 de la partie « géographie », les mots « - Europe, Europes : un continent entre unité et diversité.» sont supprimés.

Dans la colonne intitulée « mise en oeuvre » du thème 4 de la partie « géographie », les mots « - Une aire de relation de l’Union européenne : la Méditerranée.» et les mots « - La France, pôle touristique mondial. » sont supprimés.

 
Les IA-IPR
Marie-Christine Roques
Thierry Duclerc

L'inspection générale fait le point sur la série S :


-          Les nouveaux programmes du cycle terminal de la série S seront  appliqués respectivement à la rentrée 2013 pour la première et à la rentrée  2014 pour la terminale, avec une nouvelle épreuve en terminale  en 2015 ; le groupe d’experts a commencé à y travailler ; les nouveaux programmes pour les deux classes devraient être présentés au CSE  à la mi-décembre.
-          Dès cette année scolaire, des allégements des programmes d’histoire et de géographie de première  seront mis en place  pour les trois séries ES, L et S ; ces allégements ne porteront évidemment pas sur le début des programmes que les professeurs sont en train de traiter ; l’arrêté sera présentés au CSE à la mi-octobre ; nous vous les communiquerons  aussitôt.
-          L’épreuve du bac anticipé en première S est maintenue à l’identique pour la session 2013.
Ce qui sera décidé dans les prochaines semaines :
-          Les horaires dévolus à l’HG en première S et terminale S.
-          La forme que prendra la future épreuve du bac en terminale S.


Thierry Duclerc
Marie-Christine Roques


Laurent Soutenet assure la mission de directeur de cabinet du Recteur depuis la rentrée. L'Inspection pédagogique régionale  est désormais composée de deux IA-IPR, Marie-Christine Roques et Thierry Duclerc et de deux professeurs agrégés chargés de mission, nommés par le Recteur,  Jean-Marc Eychenne et Fabien Vergez.

Série scientifique : 2 informations


- L'épreuve d"histoire-géographie sera réintroduite en TS en juin 2015.
  La deuxième et dernière session de l'épreuve anticipée en première S aura lieu en juin 2013 

- Explicitation de l'épreuve orale facultative en TS par l'Inspection générale ( BO n° 7 du  6 octobre 2011)

D’après le projet de calendrier de réintroduction de l’enseignement obligatoire en terminale S, cette épreuve orale se tiendra lors des sessions de juin 2013 et de juin 2014.
L’épreuve a été définie dans l’esprit de l’option : un enseignement qui laisse une large place au choix du professeur dans  les questions à traiter et dans les démarches pédagogiques (avec  une place importante accordée aux recherches et productions des élèves).
Le candidat doit donc être  en possession, au moment de l’examen, d’une liste des questions et études traitées en classe, conformément au programme. Pour tenir compte des possibilités de travaux personnels (en autonomie ou au sein d’un groupe), la liste peut comporter la mention d’une ou plusieurs productions  (il faut comprendre l’expression « une production personnelle » dans le libellé de l’épreuve au sens générique) dont le candidat se munit au moment de l’épreuve. Cette production personnelle peut prendre des formes diverses, mais il ne s’agit pas d’une simple collection de documents, pas plus d’un lourd dossier type TPE.
Le candidat doit répondre à un sujet parmi les deux proposés par l’examinateur. Le libellé de l’épreuve ne le précise pas, mais il est souhaitable que ces deux sujets portent sur des questions différentes du programme.
Il revient à l’examinateur de décider s’il demande au candidat d’utiliser une production personnelle, mais en aucun cas, l’épreuve ne consiste en une présentation formelle de cette production. Seule la prestation orale est évaluée, la production personnelle n’étant qu’un support pour permettre au candidat d’exposer ses recherches.
L’épreuve ne consiste pas non plus en une analyse de document(s) proposé(s) par l’examinateur ou amené(s) par le candidat.
Les sujets doivent être formulés de façon à ce que le candidat puisse y répondre en 10 à 12 minutes environ, afin de ménager le temps nécessaire au questionnement qui suit l’exposé. Rappelons que le texte de l’épreuve prévoit que ce questionnement « peut déborder le cadre strict du sujet ».

Rappel du cadre de l’épreuve orale :
-          Durée : 20 minutes.
-          Préparation : 20 minutes.
-          L’épreuve est notée sur 20.
-          Le coefficient est celui des épreuves optionnelles : 2 si la discipline est choisie en première option, 1 si elle est choisie en seconde option (dans tous les cas, seuls comptent les points au-dessus de la moyenne).
-          Seules deux options sont prises en compte dans la notation du baccalauréat ; si l’élève en suit trois au cours de l’année, il ne peut en présenter que deux à l’examen.


Thierry Duclerc
Marie-Christine Roques
Laurent Soutenet

Livret personnel de compétences

Simplification pour l’année 2012-2013

NOR : MENE1235160N
note de service n° 2012-154 du 24-9-2012
MEN - DGESCO A1

Texte adressé aux rectrices et recteurs d’académie ; au directeur général du Centre national d’enseignement à distance
La future loi d'orientation comportera une redéfinition du socle commun de connaissances et de compétences et de son évaluation, conformément aux engagements du ministre de l'éducation nationale et aux premières conclusions de la concertation sur la refondation de l'école. Cette rénovation permettra de mieux articuler le socle commun avec les programmes et favorisera une meilleure appropriation par les enseignants, les familles et les élèves.
Le ministre de l'éducation nationale a demandé à la direction générale de l'enseignement scolaire et à l'inspection générale de l'éducation nationale de présenter pour l'année scolaire en cours, à droit constant et sans modifier l'architecture des compétences, des modalités concrètes d'allégement du livret personnel de compétences.
L'objectif est de simplifier le processus de validation du socle commun afin de faciliter le travail des enseignants et des chefs d'établissement, tout en ménageant les voies de l'évolution à venir.
Le principe selon lequel seule la validation des compétences est obligatoire est réaffirmé. L'effort de simplification porte essentiellement sur le processus de validation et l'information des familles :
1. Dans le cas des élèves ne rencontrant pas de difficultés particulières, l'attribution du socle repose uniquement sur la validation des sept compétences, sans que soit exigé le renseignement des domaines et des items du livret personnel de compétences.
2. Lorsqu'il s'avère que l'acquisition d'une compétence est discutée, les équipes pédagogiques ne renseignent que les domaines et non plus les items (26 domaines, pour le palier 3, contre 97 items au total).
3. Une simple attestation de validation des compétences, en une page au lieu des 25 pages du livret actuel, sera adressée aux familles. Parallèlement, le paramétrage de l'application LPC est en cours de simplification.
S'agissant du premier degré, je vous précise que le déploiement expérimental du livret scolaire numérique est différé. Ce moratoire permettra de mettre l'application en phase avec le contenu de la future loi d'orientation et de travailler à la synergie entre premier et second degrés.
Les conditions de validation du socle commun dans le cadre du diplôme national du brevet ne seront pas modifiées pour la session 2013.
Le LPC simplifié sera présenté lors du CSE du 18 octobre 2012.
L'application informatique dédiée sera modifiée avant la fin du mois de novembre. La nouvelle version sera livrée aux écoles et établissements dans le courant de la première quinzaine de décembre 2012.
Je vous invite à accompagner ce dispositif avec les corps d'inspection des premier et second degrés, afin d'aider les équipes pédagogiques dans cette phase transitoire.


Pour le ministre de l'éducation nationale
et par délégation,
Le directeur général de l'enseignement scolaire,
Jean-Michel Blanquer

Nous vous informons que le BO n°35 du 27 septembre 2012 présente des modalités de simplification du processus de validation du socle commun et de l'information aux familles. Il réaffirme que  la validation des compétences est obligatoire.

Thierry Duclerc
Marie-Christine Roques
Laurent Soutenet

Nouveaux programmes d'Histoire-Géographie-éducation civique en terminales STMG et ST2S

Classe terminale, série sciences et technologies du management et de la gestion
Programme de l'enseignement d’histoire-géographie-éducation civique
arrêté du 15-6-2012 - J.O. du 4-7-2012- NOR MENE1226469A

 

Classe terminale, série sciences et technologies de la santé et du social
Programme de l’enseignement d’histoire-géographie-éducation civique
arrêté du 15-6-2012 - J.O. du 4-7-2012- NOR MENE1226451A

Vade-mecum des capacités en histoire-géographie-éducation civique

Le vade-mecum des capacités en histoire-géographie-éducation civique propose huit fiches sur les capacités communes au programme d'histoire-géographie-éducation civique des quatre années du collège. Les capacités participent à la construction des compétences du socle commun.

Dans ce dossier

  • La culture humaniste
  • Vade-mecum des capacités en histoire-géographie-éducation civique

Chaque fiche propose une définition de la capacité, explicite sa progressivité et donne un repère intermédiaire de l'acquisition au niveau 5e. Des situations d'apprentissage et d'évaluation complètent la fiche.

 


Télécharger l'ensemble des fiches du vade-mecum des capacités en histoire-géographie-éducation civique

 

Les IA-IPR
Thierry Duclerc
Marie-Christine Roques 
Laurent Soutenet

Epreuve orale bacs technologiques STD2A STI2D STL BO n° 39 du 27 oct

 

La présente note de service définit l'épreuve anticipée d'histoire-géographie dans les séries STD2A, STI2D et STL du baccalauréat technologique. Elle entre en vigueur à compter de la session 2013 de l'examen, dont les épreuves anticipées ont lieu en 2012.

 

 Rappel du règlement d'examen

Épreuve orale
Coefficient : 2
Durée : 20 minutes
Préparation : 20 minutes
L'épreuve porte sur le programme d'histoire-géographie-éducation civique fixé par l'arrêté du 8 février 2011 publié au B.O. spécial n° 3 du 17 mars 2011.
 
Objectifs de l'épreuve
L'épreuve permet d'évaluer la maîtrise des connaissances, des notions, des capacités et méthodes indiquées dans le programme d'enseignement.
Les sujets sont élaborés afin de permettre les évaluations susmentionnées. Ils tiennent compte de la durée de préparation.
 
Élaboration des sujets et déroulement de l'épreuve
Les cinq « sujets d'étude » étudiés en classe durant l'année scolaire figurent sur une liste qui est mise à la disposition de l'examinateur avant l'épreuve, de sorte que l'examinateur dispose d'un temps suffisant pour préparer l'épreuve. Cette liste est signée par le professeur et par le chef d'établissement et porte le cachet du lycée. Elle fournit - à titre strictement indicatif - la liste des principaux documents étudiés durant le traitement de chacun des cinq sujets d'étude.
La première partie de l'épreuve porte sur une « question obligatoire » et la seconde partie sur un « sujet d'étude » parmi ceux indiqués sur la liste mise à disposition de l'examinateur.
La « question obligatoire » et le « sujet d'étude » qui sont retenus par l'examinateur appartiennent obligatoirement à deux thèmes différents du programme.
Durant la première partie de l'épreuve, le candidat répond à une série de trois questions à réponse courte, se référant toutes à la même question obligatoire du programme.
Durant la seconde partie de l'épreuve, le candidat analyse un document fourni par l'examinateur et se référant à l'un des sujets d'étude indiqués sur la liste fournie. Il est guidé par une consigne écrite l'invitant à dégager l'intérêt du document pour la compréhension et la connaissance d'une dimension majeure du sujet d'étude.
Le sujet remis au candidat au début de son temps de préparation comporte à la fois les trois questions, le document et la consigne susmentionnés.
Pendant l'épreuve, le candidat peut apporter et utiliser les notes qu'il a rédigées pendant son temps de préparation.
 
Notation
L'épreuve est notée sur 20. Chacune des deux parties est notée sur 10 points.
 
Cas des candidats individuels ou des candidats issus des établissements privés hors contrat d'association avec l'État
Ces candidats présentent la même épreuve que les candidats sous statut scolaire. Ils apportent, en double exemplaire, leur propre liste de sujets d'étude qui doit être conforme au programme d'enseignement. Cette liste ne comporte ni signature, ni cachet d'un établissement.
 
Cas des candidats déficients visuels
S'ils le souhaitent, pour la seconde partie de l'épreuve, en lieu et place de l'analyse d'un document, ces candidats sont évalués sur leur aptitude à réagir spontanément au cours d'un entretien libre portant sur l'un des cinq sujets d'étude indiqués sur la liste fournie à l'examinateur.
 
Pour le ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative
et par délégation,
Le directeur général de l'enseignement scolaire,
Jean-Michel Blanquer

Baccalauréat général

 

  • Baccalauréat général, séries économique et sociale et littéraire : épreuve obligatoire d'histoire-géographie, applicable à compter de la session 2013
    note de service n° 2011-149 du 3-10-2011 (NOR MENE1123662N)
  • Baccalauréat général, série scientifique : épreuve facultative d'histoire-géographie, à compter de la session 2013
    note de service n° 2011-150 du 3-10-2011 (NOR MENE1123665N)


  • Inspection Pédagogique Régionale de l'Académie de Toulouse


    adresse géographique : 1 allée des Pionniers de l'Aéropostale-Toulouse
    adresse postale : Place Saint-Jacques - BP 7203 - 31073 Toulouse cedex 7

     

    Les productions graphiques dans les sujets de géographie

    L’inspection générale vous informe

    -  de la liste des croquis pouvant donner lieu à sujets d'examen pour les séries ES et L du baccalauréat.

    -  de l'existence de fonds de carte téléchargeables sur éduscol

    - des critères d'évaluation

    - de l'intérêt d'introduire une ou des productions graphiques dans une composition


    Francois Icher, Marie-Christine Roques
    IA-IPR Histoire-géographie
    Académie de Toulouse